Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Irezumi

Nous vous invitons aujourd'hui dans l'univers du tatouage, cadre magistral pour ce polar culte...

Irezumi.jpg

Tokyo, été 1947.

Dans une salle de bains fermée à clef, on retrouve les membres d’une femme assassinée.

Son buste – lequel était recouvert d’un magnifique irezumi, ce célèbre tatouage intégral pratiqué par les yakuzas qui transforme tout corps en œuvre d’art vivante – a disparu. Le cadavre est découvert par deux admirateurs de la victime : un professeur collectionneur de peaux tatouées et le naïf et amoureux Kenzô Matsushita. La police a deux autres meurtres sur les bras : le frère de la première victime, dont le corps était lui aussi recouvert d’un irezumi, retrouvé mort et écorché, et l’amant jaloux de la jeune femme, tué d’une balle dans la tête. Frustré par leur incapacité à résoudre ces affaires, Matsushita appelle à la rescousse Kyôsuke Kamisu, dit «le Génie». Seul ce surdoué charismatique et élégant peut démasquer le psychopathe arracheur de tatouages. 

Paru en 1948 au Japon, vendu à plus de 10 millions d’exemplaires, Irezumi, véritable classique du polar nippon, est enfin publié en France lors de cette Rentrée Littéraire !

 

Pour le gagner aujourd'hui, il vous suffit d'être le premier à résoudre l'énigme suivante dans les commentaires et recevoir votre exemplaire offert par les Editions Denoël dans votre boîte aux lettres !  Merci d'argumenter votre réponse sinon ça ne compte pas ! (c'est la loi…)

 

"Votre geste mille fois répété,

Fera votre voeu se réaliser.

Je porte haut les teintes du damier,

D'une touche cardinalice coiffée,

Lors de mes tendres ballets" 

 

Qui suis-je ?

 

A vous de jouer !

Commentaires

  • serais-tu une grue du canada? Un de ces oiseaux que l'on doit plier 1000 fois en origami pour faire réaliser un voeu, aux plumes noires et blanches(damier) et avec une crête rouge sur la tête (comme le chapeau du cardinal

  • Je suis même une Grue du Japon ! Bravo Catherine pour la bonne réponse et l'explication !

  • hiiiiiiiiii......je fais souvent lire à mes élèves les mille oiseaux de Sadako, je trouve cette histoire très belle

  • Une grue cendrée ! Trop lente...

  • Bravo Catherine !

  • Merci diane

Les commentaires sont fermés.