Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1. Qui sommes-nous ? & Co

  • Qui sommes-nous ?

    miniature carte mada.jpg

     

    Pokanel est une ONG à but non lucratif, créée le 26 avril 2004 par Nathalie Tanguy et Anita Rakotondrabe.

     

     

    Elle a pour but de développer des projets éducatifs et sanitaires à Madagascar. Chaque année, nous assurons les soins médicaux gratuits de 30000 patients en situation précaire, la scolarisation, la prévention et les soins dentaires de 5000 enfants, la distribution de plusieurs tonnes de riz et de lait en faveur des enfants en bas âge souffrant de malnutrition, le forage de puits à eau dans les villages isolés des hauts plateaux malgaches...

    Pour financer nos programmes, nous organisons tout au long de l'année de l'événementiel culturel et festif à Paris, ainsi que sur le web, fidèles à notre devise "Enjoy to help !"

    Notre fonctionnement diffère volontairement de ce qui peut se faire de façon plus classique dans une association humanitaire : nos événements sont ouverts aux particuliers ainsi qu'aux entreprises, nous n'avons que des membres fondateurs, aucun adhérent/cotisant, nous ne faisons jamais appel aux dons d'argent et 100% des droits d'entrée à nos événements financent nos actions à Madagascar.

    Cela est rendu possible d'abord par le statut bénévole de chacun des membres de l'équipe de Pokanel mais aussi par le développement actif d'un réseau de fidèles partenaires, pharmaceutiques d'abord (pour les laboratoires et pharmacies offrant les médicaments essentiels aux traitements des patients des dispensaires) mais aussi de maisons et marques (éditeurs, cosmétiques, compagnie aérienne…) qui récompensent les gagnants de chacun de nos événements. Qu'ils en soient chaleureusement remerciés, ainsi que tous ceux qui nous rejoignent avec enthousiasme et bonne humeur en venant vivre nos événements, le temps d'une journée ou d'une soirée ! 

    pokanel

  • FAQ

    Pourquoi n'avons-nous pas d'adhérents ?
    Parce que c'est plus simple pour nous. La plus-value ne nous a pas sauté aux yeux la première année (beaucoup de papiers, suivis, relances...), beaucoup d'énergie dépensée pour rien de très probant.

    Nous préférons donc nous concentrer sur ce que nous savons faire sans nous éparpiller, créer et organiser de beaux événements festifs et culturels à Paris et sur le web, qui vous séduiront et financeront nos programmes à Madagascar.

    Avons-nous un CCP ? 
    Oui, mais nous ne l'affichons pas en gros-gras-fluo sous vos yeux fatigués. Non que nous soyons plus riches que les autres, mais nous ne croyons pas trop aux vertus du matraquage de CCP.

    En revanche, si vous, gagnant de l'Euromillion qui nous lisez, vous trouvez votre nouvelle vie trop compliquée, n'hésitez pas... 

    pokanel

    Question récurrente concernant le prix de la scolarisation des enfants : pourquoi 40 euros par an alors que d'autres associations demandent 20 euros par mois pour la même chose ?

    La réponse est : je ne sais pas.
    D'abord je ne sais pas si c'est exactement la même chose puisque je ne suis pas allée voir ce que les autres associations se proposent de faire précisément avec cet argent. Pour négocier sans aucun intermédiaire tous nos achats auprès des producteurs et des grossistes du marché d'Anosibe à Antananarivo, nous savons ce que nous coûtent exactement les tonnes de riz, les produits de première nécessité, les fournitures scolaires, les tissus des uniformes, en plus des inscriptions et de l'écolage mensuel, 40 euros pour une année, le compte est bon.

    Sommes-nous bénévoles ?
    Oui, tous autant que nous sommes. 

    Comment nous aider ?
    En participant à l'événementiel de Pokanel, venez vous y amuser, bienvenue à tous !

    Par ailleurs, si vous avez des médicaments non périmés, nous sommes preneurs, ils seront triés en France en fonction des besoins des dispensaires, puis acheminés à Madagascar.

    Est-ce qu'on ne se sent pas inutiles malgré tout ?
    Tout ce qu'on peut faire n'est qu'une goutte d'eau dans le désert peut-être, mais tout ce qui est fait est... fait. Donc nous continuons sans fatalisme, avec pour seule ambition de le faire concrètement, dans la bonne humeur et en restant unis dans nos convictions. Résolument optimistes.

    Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas... contact@pokanel.org 

  • Syncope or not syncope ?

    "Pokanel has gained some notoriety thanks to creative writing, a deadpan humor and “outside-the-box” ideas such as posting a Paris Hilton photo as a banner for their “help the Malagasy Children” project".

    Vite ! On a besoin d'une bonbonne d'oxygène !!!


    Mais MERCI Global Voices !