Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04 novembre 2008

La cuisine de la jungle... A table !

Question souvent entendue : "Qu'est-ce qu'on mange à Madagascar ?"

 

Vaste sujet... ça dépend surtout d' vous vous trouvez.

 

Aujourd'hui, vous êtes dans la jungle. (Inspirez...)

 

Comment ne pas mourir de faim bien manger au milieu des lianes et des serpents ? (Expirez !)

 

D'abord, vous étendez votre natte par terre pour vous isoler des bêtes rampantes les plus communes et vous faites une table de votre genou (ne JAMAIS JAMAIS rien poser à même le sol parce que les animaux de la jungle y font pipi). Ensuite, vous n'avez plus qu'à déguster de savoureux crackers tartinés de Vache Qui Rit Jaune.

1.JPG

Ce premier bon plan peut être agrémenté de protéines de criquet cru, c'est bon, c'est très bon !

 

Il existe une version repas chaud dans laquelle vous pouvez vous ébouillanter régaler d'une bonne soupe de tomates écrasées préalablement désinfectées au PAIC citron. Là encore, c'est bon, c'est très bon !

2.JPG

Après la promenade verdoyante, vous voici rendus dans la brousse...

 

Vous pouvez dorénavant vous asseoir sur un banc matelassé sur le plancher des zébus, et le niveau gastronomique va s'élever en même temps que votre séant.

DVC01335.JPG

La soupe de pâtes en équilibre précaire est un mets très apprécié car reconstituant, après la marche à travers les herbes sauvages et les termitières. 

 

Une version de luxe à base d'achards de légumes est envisageable à Pâques (puisque c'est fête).

DVC01344.JPG

Après avoir quitté la brousse, vous voici en plein coeur des hauts plateaux, le niveau culinaire augmente encore, le confort s'améliore avec l'apparition d'une table, une vraie.

 

Illico, vous sortez le réchaud à gaz, et à vous les bons petits plats !

 

D'abord se faire cuire deux oeufs pendant 10 minutes.

DVC01349.JPG

Malgré l'impatience, vous ne les dévorez pas tout de suite, il faut qu'ils refroidissent... un peu.

DVC01351.JPG

Pendant ce temps, vous dépiotez avec soin la colonne vertébrale de sardines à l'huile que vous disposez joliment sur du pain.

DVC01347.JPG

Ayant bien la technique du dépiotage en tête, vous la pratiquez à présent sans trembler sur les oeufs (ceux que vous avez cuits). 

DVC01352.JPG

Et voilà qu'apparaît au bout de vos efforts... un somptueux sandwich Sardines aux oeufs ! Plus belle la vie ! 

DVC01353.JPG

Alors vous allez me dire "on mange jamais de dessert ?", eh bien si ! Puisque vous avez pu acheter un yaourt au marché ! (vous ne faites pas de stock car il n'y a pas de frigo, la chaleur est votre meilleure ennemie côté laitages).

DVC01354.JPG

Et comme vous êtes voky (rassasié) et tout fier de vos prouesses à la Cyril Lignac, vous vous amusez à mettre les coquilles d'oeufs dans le pot vide. 

DVC01355.JPG

Pour ensuite les resortir du pot que vous allez laver (quand vous aurez fini de jouer), et qui servira de gobelet pour se laver les dents.

 

Quant aux coquilles, vous pouvez les piler et les mélanger à un peu d'eau et de plâtre pour fabriquer de la craie.

 

Il ne fait même pas ça, Cyril Lignac ! (En tout cas, je ne l'ai jamais vu faire)

 

A suivre... Des recettes toujours plus ambitieuses.

Écrire un commentaire