Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Pas après pas...

F36.jpg

Merci de votre très gentil message, Elyse, et de votre don reçu aujourd'hui pour les enfants bénéficiaires de la cantine de Pokanel. Je me permets de vous faire la même réponse que celle faite à une amie qui comme vous présentait son don comme étant "petit"... 
"Lors d'un des repas que je servais à la cantine, 3 petits garçons de 4 ans attendaient debout et immobiles après avoir terminé leur assiette. Ils attendaient parce qu'ils avaient encore faim et espéraient pouvoir finir l'assiette d'un camarade qui n'aurait pas terminé son riz. Evidemment chaque enfant terminait son assiette et je savais que leur espoir serait vain. Je savais aussi que je ne pouvais pas me permettre de distribuer le double de repas, 800 repas sont déjà une gageure, alors 1600... Donc je suis allée chercher une nouvelle assiette et je l'ai partagée en 3. Je ne pouvais pas me résoudre à cet instant-là à ce que ces 3 petits soient aussi malmenés dans une attente aussi légitime que celle de manger quand on a faim et qu'on a 4 ans. 
Voilà, mon geste a coûté 10 centimes d'euro, ça pourrait paraître rien mais c'est beaucoup, tu vois pourquoi je peux pas te laisser dire que 10€ c'est "peu". C'est une somme qui fait 100 miracles. 100 enfants qui ne devaient pas manger ce jour-là et qui contre toute attente vont manger. 
Merci ".
Merci beaucoup chère Elyse et merci à chacun(e) d'être présent(e) encore et encore au cœur de notre cantine scolaire gratuite pour les enfants malnutris à Antananarivo.
#yourock
https://paypal.me/pools/c/8ayagzDSSq

Écrire un commentaire

Optionnel