Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nothing is impossible

    A Antananarivo, ce 25 décembre, le Père Noël est fan de Air Guitar.

    Les enfants sont un peu dubitatifs...

    PN Tana.JPG

    Mais rien n'est impossible et à Madagascar, tous les jours, la créativité et la persévérance dament le pion au manque de moyens, et le Père Noël garde la rock'n roll attitude !

     

    Arahabaina tratry ny Krismasy ! Très joyeux Noël à tous !

  • FAQ

    Pourquoi n'avons-nous pas d'adhérents ?
    Parce que c'est plus simple pour nous. La plus-value ne nous a pas sauté aux yeux la première année (paperasses, suivi, relances...), beaucoup d'énergie dépensée pour rien de très probant.

    Nous préférons donc nous concentrer sur ce que nous avons à faire et vous faire participer à nos événements festifs et culturels, rallyes, soirées, etc, qui financent nos projets à Madagascar.

    Avons-nous un CCP ? Oui, mais nous ne l'affichons pas en gros-gras-fluo sous vos yeux fatigués. Non que nous soyons plus riches que les autres, mais on ne croit pas trop aux vertus du matraquage de CCP.

    En revanche, si vous, gagnant de l'Euromillion qui nous lisez, vous trouvez votre nouvelle vie trop compliquée, n'hésitez pas...

    pokanel

    Question récurrente concernant le prix de la scolarisation des enfants : pourquoi 40 euros par an alors que d'autres associations demandent 20 euros par mois pour la même chose ?

    La réponse est : je ne sais pas.
    D'abord je ne sais pas si c'est exactement la même chose puisque je ne suis pas allée voir ce que les autres associations se proposent de faire précisement avec cet argent. Tout ce que je peux dire sur le sujet, c'est que pour faire les courses nous-mêmes au marché à Antananarivo, nous savons ce que nous coûtent exactement les fournitures, les tabliers, en plus des inscriptions et de l'écolage mensuel, 40 euros pour une année, le compte est bon.

    Sommes-nous bénévoles ?
    Oui, tous autant que nous sommes. 

    Comment nous aider ?
    D'abord en participant à l'événementiel de Pokanel, en venant vous y amuser. Par ailleurs, si vous avez des médicaments non périmés, nous sommes preneurs, ils seront triés en France en fonction des besoins des dispensaires, puis acheminés à Madagascar.

    Est-ce qu'on ne se sent pas inutiles malgré tout ?
    Tout ce qu'on peut faire n'est qu'une goutte d'eau dans le désert peut-être, mais tout ce qui est fait est... fait. Nous ne cherchons pas à quantifier un ratio [utile/reste à faire]. Donc nous continuons sans nous blaser, sans fatalisme, avec pour seule ambition de le faire concrètement, dans la bonne humeur et en restant unis dans nos convictions. Résolument optimistes.

    Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas... contact@pokanel.org 

  • Home sweet home

    Il y a quelques années, j'avais flashé sur cette carte postale et depuis, elle trône dans mon bureau... Invitation aux week-ends farniente à la campagne... 

    CL1.JPG

    Comme la vie est bien faite, la réalité dépasse parfois le rêve...

    J'ai failli craquer et acheter sur le champs une affaire immobilière à Antananarivo, je crois aux signes !

    CL2.JPG

    Bon week-end à tous !

  • Wish list

    Je vous ai raconté comment je remplissais toujours mes poches de souvenirs Ikea et consorts pour Pokanel...

    Crayons.JPG

    Et je vous invitais à l'époque à faire de même.

    Surprise du jour alors que je reçois ce paquet :

    crayons PL.JPG

    Merci Petit Louis pour la réplique exacte, j'ai bien ri ! Et merci bien sûr pour les écoliers à Mada ! 

    Maintenant chers amis attentifs et généreux, à titre plus personnel j'aurais besoin de ça... (On ne sait jamais)

    ma future maison.jpg

    Je me déplacerai jusqu'à la Poste pour retirer le recommandé et les clés...

  • Le Lasagne Day, c'est now !

    Marion a eu la délicieuse idée de lancer sur son blog le lasagne day, et Anita et moi nous y sommes inscrites...

     

    L'objet du concours est de fabriquer des lasagnes, je vous livre ici tous les secrets de nos lasagnes pragmatiques, inédites et malgaches

    1) la seule pâte que je sache faire est la pâte à crêpes, j'ai donc décidé de faire des lasagnes de crêpes

    2) d'ouvrir le frigo et voir ce qu'il y avait dedans : du bridelight. Ce sera donc la base de la recette.

    3) hors frigo et venant de Madagascar : des gousses de vanille, du miel d'eucalyptus et des bananes.

    4) en mélangeant le tout, des lasagnes finiront par apparaître... Que j'espère.

     

    Le poids des mots, le choc des photos...

    Découpez en chantant des rectangles dans vos crêpes :

    lasagne1.JPG

    Ecrasez dans un bol ce que vous avez sous la main :

    lasagne2.JPG

    Etalez la mixture sur un premier rectangle et essayez de faire que ça ne déborde pas de trop avec votre index.

    lasagne3.JPG

    Recommencez l'opération autant de fois que vous le voulez, en respectant cependant les lois de la gravité de la mixture préparée.

    lasagne4.JPG

    Reculez-vous de 3 pas si la largeur de votre cuisine le permet, admirez vos lasagnes pragmatiques-inédites-malgaches et allez vite les partager !