07 juin 2012

Royaux !

Ce jour-là à Antananarivo, Pokanel organisait une opération sanitaire et la distribution de 1000 savons dans un des quartiers les plus pauvres de la capitale...

1.jpg

Face à la propagation des microbes, la contagion et les infections, le savon est le premier des médicaments... Nous répétons donc les démonstrations, les distributions et on frotte tous joyeusement !

2.jpg

Les enfants sont attentifs à l'apprentissage de l'hygiène quotidienne...

3.jpg

Dans l'après-midi, je vois s'avancer face à moi un enfant dont je ne sais dire s'il s'agit d'une petite fille ou d'un petit garçon, avec un regard fixe et un visage impassible qui tranche avec l'excitation joyeuse des autres petits.
Je lui demande son prénom et quelqu'un à côté de moi répond "les mots ne sortent jamais de sa bouche"...

4.jpg

Je m'approche un peu plus, je lui dis mon prénom et je lui redemande le sien... Elle me répond "Fifaliana" toujours avec ce regard intense mais absent à la fois. J'entends l'étonnement des mamans qui nous entourent au son de la voix de la petite fille, et Fifaliana semble à présent tenir aussi fort à son prénom qu'au savon que je viens de lui donner.


Fifaliana soutient mon regard et l'emmène vers le sol comme pour être sûre que dans la foule enthousiaste et pressée, je ne rate pas ce qu'elle veut me montrer...

5.jpg

La prison de Fifaliana n'est pas le silence mais la déformation de ses deux pieds.


Née avec deux pieds-bots, Fifaliana subit une double peine, puisqu'elle n'est ni soignée faute de moyens, ni scolarisée faute de pouvoir parcourir à pied la distance jusqu'à l'école.

6.jpg

J'interromps la distribution et demande à voir les parents de la petite, s'ils sont présents ?
La maman s'approche visiblement intimidée, craignant qu'il y ait un problème pour avoir le savon espéré.

 

Fifaliana a 7 ans, a été opérée en 2009 pour pratiquer l'inversion de l'orientation de ses pieds. Ensuite elle devait porter des chaussures orthopédiques confectionnées après devis et paiement au centre d'appareillage de Mahamasina.
Bien. Pourquoi Fifaliana ne les porte pas aujourd'hui ? "Elles n'ont jamais été faite, c'était 250 000 fmg et on n'avait pas l'argent..."

250 000 fmg, moins de 20 euros, le prix d'une pizza, d'un DVD ou d'un billet qu'on défait sans trop y penser, le prix pour marcher à Madagascar.

 

Anita qui gère les finances de Pokanel, me rappelle parfois -à juste titre- "ne dépense pas l'argent qu'on n'a pas". Il se trouve que, face à Fifaliana, j'ai sur moi en Ariary l'équivalent de 30€ et mon téléphone portable.

Grâce aux deux, Fifaliana a rendez-vous le lendemain au centre d'appareillage de Befelatanana, ses chaussures sont pré-payées et seront livrées très vite. Il n'y a pas de miracle, Fifaliana n'est pas au bout de ses peines et après un temps de reprise de la marche avec ses chaussures, elle devra subir une nouvelle opération et une réeducation de plusieurs mois.
En tout cas, elle marchera puis sera scolarisée en CP à l'école FJKM de Larobia grâce à une bourse de Pokanel. De quoi changer son futur et lui redonner le sourire.

7.jpg

Fifaliana ignore alors qu'elle vient de lancer le Color Block Day, événement qui financera son opération chirurgicale. Plus qu'à convaincre de joyeux drilles de venir marcher dans Paris pour soutenir ses futurs pas à Madagascar !

 

Elizabeth, pourtant en plein jubilé, est la première à s'engager... 

queen1.jpg

Et pas la dernière à encourager les Color Block People le jour J !

queen.jpg

Parce que oui, le jour J, vous êtiez bien au rendez-vous de la bonne humeur généreuse et de la triche éhontée ! Prêts à l'exploit et hauts en couleurs !

equipe anne sophie.jpg

red team.jpg

Un bel esprit d'équipe a soufflé tout au long de la journée pour résoudre les énigmes et relever les défis proposés par Pokanel...

rose.jpg

Vous avez entrepris de faire votre marché en malgache...

TSENA.jpg

Catherine, brillamment coachée par Fanja, prépare ici sa liste de courses de fruits et légumes malgaches...

catherine malgache.jpg

Alors que Virginie obtient sans problème les objets de sa quête auprès d'Anita...

vivi.jpg

Peu importe les erreurs de parcours et les détours, l'enthousiasme est roi dans les rues de Paris !

Bicolor.jpg

Les indices se succèdent...

mada.jpg

Jusqu'à la ligne d'arrivée !

 

Après une tombola aux parfums de vanille de Madagascar, l'équipe des Marco Polette remporte cette édition du rallye de Pokanel dans un mouchoir de poche avec les 3 équipes suivantes !

marco polette.jpg

BRAVO aux 10 équipes inscrites au Color Block Day ! Elizabeth peut en prendre de la graine, vous avez été ROYAUX !

Un grand merci à tous de votre engagement, de votre soutien à Fifaliana, et aussi d'être toujours prêts à vous lever un samedi matin pour écrire les plus jolies pages de Pokanel !

 

Rendez-vous à Paris cet automne pour de nouvelles aventures, nocturnes cette fois ! 

Commentaires

pas à paris mais avec vous à distance, merci à toi d'éveiller nos consciences

Écrit par : kashyle | 07 juin 2012

Bravo à Pokanel pour toutes vos belles actions et à très vite pour de nouvelles aventures. Je ne déclarerais pas forfait la prochaine fois.
Marion et moi sommes ravies d'avoir participé pour fifaliana !

Écrit par : Cathy | 07 juin 2012

yessssssssssssssss! (je suis prête pour le prochain!!!)

Écrit par : Daydreamer | 07 juin 2012

merci à toutes les 3 et rendez-vous le 13 octobre pour la nocturne de Pokanel ! :)

Écrit par : Pokanel | 11 juin 2012

Écrire un commentaire