Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Nos bibliothèques...

    Un petit post pour partager avec vous notre joie immense de voir les enfants transfigurés par l’accès aux bibliothèques de Pokanel à Antananarivo. Alors qu’aucun livre n’était auparavant à leur disposition, les bibliothèques construites sur-mesure à leur hauteur et pensées pour protéger les livres des inondations régulières (jusqu’à 50cm d’eau dans les salles) suscitent depuis le mois de mars toute la curiosité et l’éveil à la lecture que nous espérions. 8 mois plus tard, les livres font naturellement partie du quotidien des enfants, ils sont autonomes dans leurs choix de lecture et communiquent avec plaisir entre eux sur les histoires découvertes par chacun.

    100.jpg101.jpg102.jpg103.jpg104.jpg105.jpg

    Pokanel inaugurera en décembre sa 3ème bibliothèque pour les 3-6 ans à Tana et sa 1ère bibliothèque pour les 7-11 ans. 
    Mille mercis à toutes celles et ceux qui nous ont déjà fait parvenir leurs livres, soyez certains qu’ils sont entre de bonnes mains ! 
    Vus le succès et les bienfaits du projet, nous comptons l’inscrire dans la durée et poursuivre de construire et d’alimenter en beaux livres une bibliothèque après l’autre. Sachant que dès à présent, les collections tournent entre les sites afin que les enfants aient régulièrement accès à de nouveaux titres. 
    N’hésitez pas à nous faire parvenir vos livres en très bon état, pour enfants de 3 à 11 ans, ils feront des heureux... Merci à tous ! 
    Pokanel 109 rue du Bac 75007 Paris

  • #souriresàpartager

    RIZ5.jpg

    Le commentaire de Vola sous cette photo postée hier soir me rappelle combien il est difficile (impossible ?) de vous retranscrire la réalité de nos actions à Madagascar.

    Les enfants que nous soutenons par les soins gratuits, la cantine, la scolarité, l’accès à nos bibliothèques, à l’eau, au riz, aux vêtements, vivent dans une très grande précarité, entendez celle qui affame et qui tue.

    Le visage de la petite Rojo, morte de malnutrition malgré tous nos efforts à 2 ans 1/2 ce mois de janvier, ne nous quitte pas. Personne ne semble plus voir ces enfants, ils sont pourtant partout, mangent une fois tous les 2 ou 3 jours pour les moins mal lotis, « Ah oui ? », ne se plaignent pas, ne disent plus rien d’ailleurs, contribuant malgré eux à leur invisibilité...

    Un médecin du dispensaire d’Analakely m’a dit un jour que personne ne distribuait de riz à Antananarivo, à part Pokanel, et que cela représentait un cadeau tellement incroyable pour ces familles démunies qu’elles l’arrêtaient en ville et dans les villages, des mois après, pour lui répéter combien elles en étaient soulagées dans leurs souffrances physiques mais aussi revigorées moralement pour continuer à se battre et à travailler à un avenir meilleur.

    Ces enfants, bien visibles pour qui veut les voir, sont d’une dignité incroyable, attentifs aux autres petits, gentils, toujours prêts à nous aider sur nos chantiers, même les plus petits de 4-5 ans tiennent à être présents. Et quand à 9h30, la cantine s’ouvre devant le 1er des 875 enfants, ou quand la distribution de riz débute, rien ne pourrait altérer leur joie, les sourires francs et heureux, ni l’attente, ni la pluie, ni les pieds nus dans la gadoue, rien, c’est leur tour, c’est à eux de kiffer pour une fois. MERCI à vous tous qui permettez que cela soit possible ! J’espère que vous serez nombreux à kiffer dans quelques jours devant les sourires des enfants, comme dirait quelqu’un que j’aime beaucoup : « Kiffez bien ! » 
    https://paypal.me/pools/c/8ayagzDSSq

  • Votre riz...

    Les amis, si vous avez envie de réaliser une action simple, très concrète et immédiate pour les enfants que Pokanel soutient à Madagascar, c'est par ici !

    La semaine prochaine, nous distribuerons plusieurs tonnes de riz car la saison des pluies perturbera inévitablement la venue des enfants à l'école (et donc à la cantine) alors si les enfants n'accèdent pas au riz, c'est le riz qui doit venir aux enfants en étant déjà à disposition chez eux.

    RIZ1.jpgRIZ2.jpgRIZ3.jpgRIZ4.jpg

    Le calcul est aussi simple qu'efficace : le kilo de riz malgache nous coûte 50 centimes, chaque enfant recevra 2kg de riz, ce qui représente 21 repas pour un enfant de 3-6 ans et 14 repas pour un enfant de 7-11 ans. Si vous voulez participer à l'opération, vous êtes les bienvenus sur la cagnotte de la cantine ! 

    1€ = 21 repas pour un tout petit et 14 repas pour un plus grand, merci à chacune et à chacun d'entre vous !
    https://paypal.me/pools/c/8ayagzDSSq