Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

1 an

Il y a un an, Pokanel ouvrait sa cantine gratuite pour 875 enfants malnutris à Antananarivo, dont 52 orphelins.

C706.jpg

Pour cause de coronavirus à Madagascar, nous avons suspendu le service des repas depuis vendredi dernier. Le grand nombre d’enfants ne nous permet pas de tous les faire déjeuner à 1 mètre de distance.
Le dilemme pour les plus pauvres à Madagascar est terrible : risquer la contamination en sachant que le système de santé et hospitalier malgache n’est pas prêt à accueillir des malades en détresse respiratoire ou avoir faim et que les plus faibles n’y survivent pas.
Je n’ai pas de solution à la catastrophe qui se profile. 
Nous allons essayer de mettre en place dans de bonnes conditions sanitaires le service de repas au profit des 52 orphelins dont les plus petits n’ont que 3 ans et sont déjà en carence importante.
Mon espoir : que la chloroquine soit un traitement efficace contre le coronavirus, et vu son faible coût, qu’il puisse bénéficier à tous si on ne perd pas de temps à accélérer sa production. 
Pour aider Pokanel à fournir des repas, du riz et des savons aux plus fragiles, merci d’agir avec nous via la cagnotte paypal de la cantine : https://paypal.me/pools/c/8ayagzDSSq

Encore merci et prenez soin de vous !

Écrire un commentaire

Optionnel