Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • La dignité d'Aya

    « J’aimerais que celle ou celui qui lira ce petit livre mesure ce qu’il a de déchirant. Il est mon au revoir à ceux que je laisse sur le quai. (…) Il est mon au revoir à mon enfance de petite fille noire en collants verts, qui dévale en criant les jardins de Ménilmontant. »

    Quand Marie Desplechin rencontre Aya Cissoko, elle est touchée par la singularité de son histoire.

    danbé1.jpg

    Née de parents maliens, Aya a connu une petite enfance habitée de souvenirs délicieux, qui prend fin avec la disparition de son père et de sa petite sœur dans un incendie. Élevée par sa mère dans le respect du danbé, la dignité en malinké, Aya apprend à surmonter les épreuves et trouve dans la boxe un refuge.

    danbé.JPG

    Danbé n'est pas un livre sur la boxe, ni Aya la boxeuse devenue championne, c'est un livre sur la détermination humaine, la vitalité qu'on a au fond de nous, même dans les pires moments, et la force de nos croyances.

     

    Aya Cissoko a aujourd'hui tourné la page de sa carrière de boxeuse, est étudiante à Sciences-Po et brille encore et encore de sa lumineuse volonté à surmonter tous les obstacles avec son humanité si attachante et le danbé en atavisme...

     

    Le parcours d'Aya Cissoko sous la plume de Marie Desplechin ne se raconte pas, il se découvre et se vit au fil des pages comme le récit d'une jeune femme qu'on écouterait se battre et vaincre comme un coeur palpitant à nouveau après une opération de chirurgie cardiaque...

     

    Aya Cissoko, combattante et émouvante, déterminée et tendre, frêle et géante. L'image d'une très belle personne... A découvrir absolument.

     

    Le premier d'entre vous à résoudre l'énigme suivante dans les commentaires recevra "Danbé" at home, gentiment offert par notre partenaire, les éditions Calmann-Lévy.

     

    "Incarnation du courage, le 13 lui prête honneur,

    Quand ses racines ont tant provoqué sa douleur,

    Celle-ci gravée jusqu'à la pointe de son épée."

     

    De qui s'agit-il ?

     

    A vous de jouer !

  • Des coachs qui n'en veulent !

    Je ferai honneur aujourd'hui aux coachs de la Funky Town, rôle ô combien exigeant, un vrai job à plein temps le jour J et AVANT...

    funky town,pokanel

    Je suis épatée par toute cette motivation, sentimentale d'abord (nous faire plaisir) et manageriale ensuite, une vraie vocation avec du rythme, du rythme, du rythme !
      

    Aucun n'a perdu de temps et voulait former son équipe ! Pour le jour J, un programme 4h debout, douche glacée, pas déjeuner... un Benco quand même ? non rien du tout !


    Sur le terrain, bien pierreux, les gars qui rampent par terre avec les genoux en feu, pouvoir lâcher des chiens sur eux, les idées fusent et ne manquent pas dans la tête des coachs !

     

    J'ai trouvé le parfait résumé en images de cette farouche volonté... 

    Des coachs prêts à faire des efforts, moi aussi je dis chapeau ! 

  • So funky !

    Je crois que jamais depuis 2004, une préparation de rallye Pokanel n'a été aussi sujette à hystérie collective.

    Merci à tous, c'est vraiment du sport de vous suivre sur la Funky Town puisque certains n'ont l'air de ne jamais dormir... mais aussi de grands moments de rire, d'enthousiasme et de plaisir pour nous !  

    J'ai pu rencontrer les plus parisiens d'entre vous et via le web les plus éloignés qui ne sont pas les moins accros...

    Une petite étude sociologique à chaud répertorie déjà quelques groupes à caractères prédominants...

    etude socio.jpg

    Les débutants exprimant une totale stupéfaction à l'énoncé du problème (exemple, Lucile dans la même pose mardi soir en face de moi) :

    pete doherty.jpg

    Ceux qui baignent encore dans une espèce de joie inconsciente avant l'étape de l'énoncé du problème et donc de la phase de stupéfaction :

    Bob_Marley.jpg

    Ceux qui vivent de toute façon dans un univers parallèle où tout le monde va s'aider le jour J, s'échanger les réponses contre des hugs au Starbucks du coin... 

    bisounours.jpg

    Ceux qui n'ont jamais connu cet univers parallèle et ont déjà dépassé depuis longtemps la phase de stupéfaction :

    Hannibal lecter.jpg

     

    Cette diversité nous enchante en attendant le jour J, vraiment So FUNKY !...

     

    Demain, training d'énigmes à 14h ici-même, prenez des forces !

  • Less for more

    La semaine dernière, j'ai reçu un livre étonnant.

     

    Un livre qui m'a fait sourire dès la première page et que j'ai retrouvé avec plaisir tous les soirs de la semaine.

    conseils avisés aux jeunes parents.JPG

    Frédérique Corre Montagu prodigue dans "Conseils avisés pour jeunes parents" avec beaucoup d'humour de vrais conseils simples et pragmatiques pour bien vivre la première année de "cohabitation" avec votre bébé.

     

    Pas besoin d'encyclopédie sur comment être des parents parfaits pour un bébé parfait, ce livre piquant et juste vous propose des clés. Du bouleversement de vos habitudes (oubliez le ciné !), à la gestion de l'ingérence de l'entourage, en passant par la reprise (un jour) de votre vie sociale, vous y trouverez...

     

    des prescriptions utiles... Par exemple, ce mantra à vous répéter au moins trois fois par jour : "C'est provisoire, ça va passer. C'est provisoire, ça va passer. C'est provisoire, ça va passer..."

     

    des statistiques scientifiques... "99,9% des jeunes mamans n'arrivent pas à se doucher et encore moins à se coiffer et à se maquiller avant 17 heures."

     

    des soulagements psychanalytiques... "Vous faites des rêves angoissants genre : "J'apprends à voler à bébé du douzième étage ?" Réjouissez-vous. C'est signe que votre inconscient se décharge et que jamais, ô grand jamais, vous ne passerez à l'acte." 

     

    une mine d'or de conseils pratiques, drôles et... déculpabilisants, qui s'adresse autant aux nullipares qu'aux "courageux récidivistes qui ont besoin de réviser un peu" ! 

     

    Un livre rafraichîssant à découvrir, à offrir, à lire d'une main en tenant bébé de l'autre et à picorer au maximum pour en rire ! :)

     

    Le premier d'entre vous à résoudre l'énigme suivante dans les commentaires se verra offrir "Conseils avisés pour jeunes parents", gentiment offert par notre partenaire, les éditions Marabout.

     

    "J'aurais pu être un gangster,

     

    mais sous les yeux de ma mère,

     

    je ne pouvais que devenir

     

    un grand enfant et en rire."

     

    Qui suis-je ?

     

    A vous de jouer !

  • Ny ravitoto

    Après la confection du romazava, voici aujourd'hui l'autre grand plat traditionnel malgache, le ravitoto.

    Tous à vos casseroles et surtout à vos pilons !

    Chacun(e) prend son pilon et s'active à piler le manioc énergiquement de haut en bas :

    ravitoto,pokanel,madagascar

    C'est physique mais de votre énergie dépend la réussite du ravitoto...

     

    Donc la recette : pour 5 personnes...

    Il vous faut comme ingrédients : 500g de ravitoto (feuilles de manioc pilées), 800 g à 1 kg de poitrine de porc la plus grasse (avec l'os si possible), 2 oignons, 50 cl d'huile de tournesol, 1/2 gousse d'ail, du gingembre.

    Coupez la viande en gros dés (4 cm) et l’oignon en lanières.

    Faites chauffer un filet d’huile à feu vif dans un fait-tout et faites-y revenir les dés de viande, salez légèrement, ajoutez les oignons, faites-les légèrement revenir, mettez le ravitoto et ajoutez beaucoup d’eau. Ajoutez la 1/2 gousse d'ail hachée et le gingembre (juste pour parfumer, n'ayez pas la main trop lourde sur le gingembre).

    ravitoto,pokanel,madagascar

     

     

    Faites cuire à feu doux pendant environ deux heures.

    Remuez de temps en temps jusqu'à obtenir une consistance de purée, les feuilles de manioc changent de couleur (de vert clair à très foncé).

     

     

     

    Vous finirez en le servant avec du riz blanc et du piment en purée sur le bord de l'assiette pour ceux qui aiment ça.  

     

    Mon astuce de chef : si c'est raté, ouvrez une boîte de raviolis.

     

    Et voilà ! 

     

    Vous pouvez accompagner, comme pour le romazava, votre ravitoto de la boisson traditionnelle malgache, le ranovola, excellent pour la santé.

     

    Bon appétit ! Mazotoa homana !

  • "So 4.11" for funky people only !

    Cette année, Anita et moi, avons décidé de munir les coachs des équipes de la Funky Town d'un joli sac pour y mettre les trésors à collecter tout au long de la journée. Jusque là tout va bien.

    Sauf que 1) on ne voulait pas dépenser trop d'argent dans l'affaire, 2) aucune de nous n'a de talents de couturière, 3) soyons créatives donc.

    J'avais bien déjà élaboré un sac avec marmite d'Ambatolampy intégrée (primé pour sa créativité d'ailleurs) lors d'un concours Bling Bling mais je n'étais pas certaine qu'il soit passe-partout pour la Funky Town... 

    sac Pokanel 0.JPG

    Donc on s'organise un G3 de Pokanel (Anita, Hery et moi) pour entre autres imaginer ce sac. En vérité, on a plus mangé des pizzas que parler du sac. Au final, ça a donné ce génial dessin, cahier des charges de nos futurs sacs :

    Sac Pokanel.jpg

    Et ce qui me paraissait limpide à moi, n'a eu l'air de paraître limpide à personne d'autre...

     

    "Ah mais y'a un fond ???"

     

    "Kewaaa y'a un rabat ???"

     

    "Mais la bandoulière, elle est en quoi ???"

    what.jpg

    Et allez qu'on me démonte mon dessin en deux coups de machines à coudre pour faire un "Tuto" avec des carrés A, B, C, D et une intégrale triple pour calculer le volume du sac ! Je suis restée digne et... j'ai rangé mon dessin face aux expertes.

    Après un tour au marché Saint Pierre, nous avions le tissu convoité, ne nous restait plus qu'à trouver les gentilles couturières : Roberte, Danièle et Geneviève, trio épatant qui coud plus vite que son ombre !

    Et dimanche matin, au saut du lit, tinlin !!!... The it bag !

    sac Pokanel 2.jpg

    Le "So 4.11" (c'est son petit nom) est le concurrent direct du "So Kelly" (le sac "Kelly" de Hermès modernisé en "So Kelly") et du it bag de Chanel le "2.55" (baptisé ainsi en 2005 car Coco Chanel l'avait créé en février 1955 = 2.55.)

     

    Il ne manque plus que la broderie "Pokanel" sur le devant du rabat pour parachever notre sac.

    Un casting "Top brodeuses" est d'ors et déjà organisé pour les 15 exemplaires du So 4.11, envoyez-nous vos envies de participer et de partager votre talent à contact@pokanel.org ou sur mon profil Facebook, merci les amis !

     

    A part ça, le % du jour est de : 41%... vous savez ce qu'il vous reste à faire... Hum...

    cyber-rallye-pokanel-L-1.jpg

     (Merci Valérie !)

     

    De notre côté, la première énigme, celle du lieu de rendez-vous le 28 mai est prête ! Dès que votre équipe est complète et que toutes les participations sont règlées, votre coach recevra par mail l'énigme n°1.

     

    Par ailleurs, chaque équipe (blogueurs inside ou non) peut, si elle le souhaite, réaliser une page A4 de "présentation" de son équipe que nous insérerons dans tous les road books. Il faut juste nous l'envoyer en PDF avant le 15 mai à contact@pokanel.org

     

    Voilà pour les news de la Funky Town de cette semaine et rendez-vous vendredi à 10h pour le training des champions !

  • Training Funky Town V

    Je me demande si ce training est encore utile, tellement vous semblez prêts maintenant aux prouesses à la Funky Town...

    pokane,énigme,funky town,rallye

    Au cas où, je vous ai quand même écrit une petite énigme mais vraiment en passant...

     

    Le premier d'entre vous à résoudre l'énigme suivante dans les commentaires gagnera cette semaine le délicieux Thé de Sahambavy, arrivé tout droit pour vous de Madagascar.

     

    "Pionnier de génie, son aplomb fut illustré des siècles plus tard et fit sa renommée,

    dans son harmonie la plus humaine et même lors de vos dépenses italiennes"

     

    Qui suis-je ?

     

    A vous de jouer ! 

  • La poule, the 'It' Accessory

    Dans la série "Good for you", maintenant que vous savez comment survivre aux oursins grâce au jus de papaye, nous allons aujourd'hui renforcer vos chances de survie en milieu hostile, au hasard... celui des crocodiles.

    crocodile_006.jpg

    Postulat de base : le crocodylus palustris est plus enclin au festin sauvage qu'à la dégustation Ladurée. 

    C'est pourquoi lors de la descente en pirogue d'un fleuve infesté de crocodiles, vous veillerez avant d'embarquer à acheter au marché local, une poule bien grasse.

    poule.jpg

    Poule qui deviendra votre meilleure amie durant le temps de ce périple.

    Avant de commencer à pagayer, installez le volatile perché sur le rebord de la pirogue, un fil reliant l'arrière de la pirogue à une de ses pattes.

    Une fois en zone dangereuse, non seulement la poule deviendra hystérique et constituera un ventilateur naturel très efficace, mais en cas d'approche trop menaçante, vous n'aurez qu'à couper le fil et sacrifier la poule aux crocos. Ils se battront entre eux pour la dévorer, vous laissant ainsi le champ libre pour pagayer et filer !

    Voilà, voilà. 

    A ce stade d'efficacité, il serait maladroit que vous reproduisiez mon erreur quand j'accoste la nuit sur un banc de sable, que je monte ma tente dans le noir et que je découvre le lendemain matin à la lumière du jour que j'ai passé la nuit à côté de squelettes de crocos...

    survivor,crocodile,it accessory,pirogue,pokanel,madagascarsurvivor,crocodile,it accessory,pirogue,pokanel,madagascar

    Ah ah ah... Restons zen ;)

  • La nuit des cakes

    Au-delà de nos actions concrètes comme équiper les dispensaires ou scolariser les enfants, nous avons à coeur de faire pousser les fleurs mais aussi d'apporter un peu de sucré et de doux aux enfants.

    C'est pourquoi, nous organisons des goûters colorés aussi souvent que possible, même si l'équation à respecter est de ne pas dépenser plus d'argent pour un goûter que dans l'achat d'un tensiomètre nécessaire au dispensaire par exemple. Il faut aussi que chaque enfant en bénéficie et ils sont presque 500. Acheter autant de cakes et de boissons pour le goûter serait hors de prix pour Pokanel et peu judicieux par rapport à nos dépenses prioritaires. 

    Il ne nous restait donc plus... qu'à les fabriquer pour ne financer que les ingrédients.

    Je ne sais pas si vous avez déjà organisé un goûter d'anniversaire chez vous pour 10 enfants et qu'au plus fort de l'après-midi, vous vous dîtes que vous préféreriez vous pendre plutôt que d'avoir eu cette généreuse idée... Multipliez cela par 50 et vous aurez une idée du montage de ces goûters à Ambodiafontsy...

    En pratique, cela ressemble à ça :

    entrer des mots clefs

    Je recrute 3 GI de la fabrication des cakes et nous passons la nuit à en faire 70 pour que tout soit prêt et moelleux au matin.

    1.jpg

    Nous voici dans un réduit de 3m² avec un four à gaz et une température ambiante avoisinant celle du four… Chacun d'entre nous est sur thermostat 7 mais de l'intérieur ! 

    2.jpg

    Les moules malgaches en aluminium se remplissent à un rythme digne des Temps Modernes...

    3.jpg

    Aussitôt cuits, aussitôt démoulés, aussitôt tranchés...

    4.jpg

    Aussitôt emballés puis enfermés, il ne s'agirait pas à ce stade qu'is disparaissent...

    entrer des mots clefs

    Au fur et à mesure, on entrevoit le bout du tunnel...

    entrer des mots clefs

    entrer des mots clefs

    Le chargement peut commencer dans notre fidèle R12 alors que Tana s'éveille... 

    entrer des mots clefs

    entrer des mots clefs

    En route pour Ambodiafonsty, où la matinée commence aux écoles par l'apprentissage du brossage de dents...

    entrer des mots clefs

    Puis plein d'autres choses avant d'arriver enfin à l'heure du goûter où les enfants ravis de leur goûter homemade attendent patiemment leur tour munis de leur gobelet (merci à Florence, la collègue d'Anita qui nous les offre).

    entrer des mots clefs

    Hum !...

    entrer des mots clefs

    Le regard et l'attention de cette petite fille portant son goûter nous motivent pour les prochaines nuits des cakes...